L’Histoire

L’entreprise a été fondée en 1910 par Emile Donnay (1885 – 1972) sous la forme d’une coopérative de production des outils en bois, avec 6 employés. Emile était peu instruit et de basse extraction.
L’entreprise commençait à diversifier ses produits, en fabriquant même un arc pour tireuses et tireurs, qui continue à être présente dans l’emblème de la marque Donnay, précisément en forme d’arc.
En 1924, Donnay construit les locaux à Couvin, en Belgique.
La firme fabriquait ses premières raquettes en bois en 1934.
En début des années ’50, l’entreprise signait un important contrat avec Wilson, pour la production des raquettes de tennis.
En 1969, Donnay devenait les plus grand fabriquant mondial des raquettes.
Depuis 1970, Donnay produisait 2 millions des raquettes chaque année ; entre celles-ci, 1,3 millions étaient destinées à Wilson pour la distribution.
En 1973, quand Wilson avait délocalisé sa fabrication à Taiwan, la production commençait à souffrir.
En 1980, la firme commençait à produire un nombre minimum des raquettes en graphite.
En 1981 Donnay produisait 1,8 millions des raquettes, presque toutes en bois, en quittant progressivement le marché.
En 1992 l’entreprise fabrique cadres en graphite, y compris le modèle qui permet à André Agassi de triompher à Wimbledon la même année. Pourtant, dans le court terme, Donnay disparaissait de nouveau.
En 2010, la marque Donnay recommençait à revivre grâce à deux frères américains, grandi à New York, idolâtrant Björn Borg, en combinant le riche héritage du passé avec la technologie révolutionnaire renommé « Xenecore ».
Jerry et Bobby Choe ont relancé Donnay, engageant le champion du Gran Slam Jim Courier pour donner un nouveau visage, mais bien identifiable à la firme.
Donnay était devenu rapidement connu comme la marque qui causait lésions au poignet, aux bras, au coude et à l’épaule, la plus part à cause des raquettes vides qui causaient beaucoup de vibrations et choc pour le poignet et le bras.
Un étude conduit par la OrthoKinetic Technologies a montré que les cadres pour raquettes solid-core Donnay réduisaient les impacts et les vibrations du 35/50 % en plus, par rapport aux raquettes vides.
Xenecore est aujourd’hui propriétaire de la marque Donnay, produisant cadres avec technologies de dernière génération et un brevet spécial enregistré.

Les champions du passé

En début, Donnay sponsorisait les joueurs de tennis belges ; considéré à l’époque comme un sport de loisirs, l’entreprise pouvait donner seulement raquettes et balles.

Son premier parrainage étranger était avec la joueuse française Yvon Petra.

Joueurs qui ont utilisé les Cadres Donnay :

Rod Laver : pendant 6 ans il était le numéro 1 du monde (1964 – 1970). Il gagnait 200 titres en « Single », en devenant une légende ;

Margaret Court

– Cliff Drysdale

Björn Borg :bien connu comme l’« Homme de Glace », il a gagné 62 titres, utilisant la Donnay AllWood. Consideré un des plus for joueurs de l’histoire du tennis, il a dominé l’époque où ils étaient présent John McEnroe , Jimmy Connors, Chris Evert, Rod Laver.

Andre Agassi :il a joué avec la marque Donnay de 1989 à 1992. Il a gagné le « Golden Slam » avec la Donnay WST Pro ;

Greg Rusedski

Jim Courier

James Blake

– Mats Wilander

Rod Laver

Bjon Borg